dimanche 10 décembre 2017

Encore un peu...juste un peu !

Je piaffais d'impatience un dimanche après-midi, j'avais envie de me balader, d'aller voir un paysage nouveau, mais les heures passaient et je n'avais pas de nouvelles de mon compagnon. Enfin quand nous sommes partis il était plus de 15 heures et je me doutais bien que les conditions ne seraient pas idéales our prendre des photos, mais qu'à cela ne tienne !
Nous voilà à pied d'œuvre à Guérigny où devant nous s'ouvraient les allées de la promenade de George Harris, près des forges royales. Au fil de l'eau et contre la lumière nous avons tenté de capter la beauté intense des reflets du soleil. Je ne sais pas si c'est la surface de l'eau limpide ou l'arbre imposant au centre du parc ou encore la présence forte des machines-outils de la forge qui m'ont le plus inspirée. Toujours est-il que j'ai traîné un maximum de temps jusqu'à que toutes prises de vues soient absolument devenues utopiques.
Cependant mon amour me disait mais enfin tu vois bien que c'est fini !
— encore un peu...encore un peu ! lui disais-je tout en grelottant et en rêvant de pouvoir vite rentrer à la maison boire un bon chocolat chaud.
Voilà le résultat avec beaucoup de contres-jour et de reflets, mais on n'a pas toujours l'occasion de rater aussi bien les photos !